ARMENIE Rubrique

Le Parlement arménien étend la limite des crédits à la consommation


Le Parlement arménien a approuvé en première lecture un projet de loi sur la loi sur le crédit à la consommation, proposé par la faction Arménie Lumineuse.

Maneh Tandilyan, député de la faction, a déclaré que les crédits à la consommation en Arménie étaient compris entre 100 000 et 10 millions de drams. Elle a déclaré que les citoyens contractant des emprunts dans cette fourchette sont protégés par la loi car le contrat doit spécifier le taux d’intérêt effectif.

Elle a déclaré que l’idée de départ était de supprimer les limites, mais en tenant compte de l’inflation, il a été conclu qu’il était possible de relever la limite supérieure. Elle a dit que les amendements proposaient que la limite soit augmentée à 15 millions de drams. Maneh Tandilyan a également déclaré que de nombreux citoyens contractent des emprunts allant à moins de 100 000 drams. Le projet de loi demande donc de supprimer la limite inférieure.

Le vice-président de la Banque centrale, Nerses Yeritsyan, a déclaré à son tour que le gouvernement s’abstenait de donner des estimations du projet de loi, mais a ajouté que les prêts dépassant 10 millions de drams ne pouvaient pas être considérés comme prêt à la consommation.

Selon la directive de l’Union européenne, la taille du crédit à la consommation doit être compatible avec le calcul du revenu par habitant et ne peut pas être le double de celle du revenu moyen. En Arménie, ce chiffre est plusieurs fois supérieur. Selon ses termes, cette norme vise à protéger les couches vulnérables de la population

par Stéphane le dimanche 11 août 2019
© armenews.com 2019


 

CET ARTICLE VOUS A PLU ?  POUR AIDER LE SITE A VIVRE...